L’Orée, l’agri-parc de Savannah prend vie

Une source d’approvisionnement en fruits et légumes frais, un espace de loisirs et d’apprentissage pour les enfants, et une fierté pour les résidents… Le nouveau projet de parc agricole de Savannah, c’est tout cela à la fois !

Au cœur de Savannah Connected Countryside, en face des Jardins de Gros Bois, les graines d’un projet excitant s’apprêtent à germer : la création d’un écoparc. D’une superficie de 11 arpents, il sera aménagé en plusieurs zones distinctes : une forêt endémique, un potager d’agriculture raisonnée dédié aux cultures alimentaires, une ferme pédagogique où auront lieu des ateliers et formations, et une partie lounge et restaurant pour savourer le fruit de ses récoltes et se détendre dans un cadre ressourçant… plus qu’alléchant !

Un projet développé en trois phases

Pensée à long terme, l’écoparc de Savannah prévoit trois phases de développement successives. La première, déjà en cours, se consacre à la plantation d’arbres et à la production alimentaire, cultivés selon des pratiques d’agriculture raisonnée. Un délai de 5 ans est estimé pour que cette phase arrive à maturité – elle sera alors ouverte au grand public. Mais pour les plus pressés, une bonne nouvelle : une application dédiée permettra, à plus court terme, aux résidents et entreprises implantées dans la région de commander leurs fruits et légumes directement en ligne ! Suivant cette première phase, la deuxième étape se concentrera sur l’aménagement des infrastructures parallèles – telles que la ferme et le restaurant. Enfin, la troisième phase sera dédiée à la création d’activités et de loisirs au sein de la ferme pédagogique. De quoi laisser augurer de belles perspectives de découvertes pour les jeunes (et les moins jeunes !) de Savannah.

Ce qu’en pensent les parties prenantes du projet

Qu’ils soient impliqués dans la création de la ferme, partenaires du projet ou futurs bénéficiaires des récoltes, chacun, à Gros Bois, le premier quartier de Savannah, a son avis à donner sur ce beau projet qui se dessine.

Julian Merven

Habitant de Savannah Connected Countryside

« Je suis ravi à l’idée d’avoir un tel lieu près de chez moi. J’aime emmener mes enfants dans la nature pour leur montrer des plantes endémiques ou des fruits tropicaux oubliés, comme les bilimbis ou les caramboles… Et j’ai hâte de pouvoir en faire autant dans le futur écoparc de Savannah. L’idée de pouvoir consommer bientôt des fruits et légumes frais en circuit-court est aussi un vrai plaisir. »

Jean-François Pellegrin

Design & Installation Manager d’ESP Landscapers

« Travailler sur ce projet hors du commun est une belle opportunité. Elle apporte son lot de défis, comme mettre en place et opérer un système agricole basé sur les principes de l'Agroforesterie, tout en intégrant l'aspect esthétique et fonctionnel dans la conception de l'agri-park. Je suis persuadé que la ferme deviendra un point d’attraction dans le sud, en offrant de nouveaux loisirs dans la nature aux Mauriciens. »

Philippe La Hausse & Boris Mayer

Consultants de Blue Boa

« Nous sommes convaincus que ce projet a le potentiel d'enrichir non seulement la localité, mais aussi d'être un exemple concret de développement durable qui contribuera à une île Maurice plus résiliente. Nous avons participé à l’élaboration de ce concept d’écoparc et lui avons apporté notre expertise en systèmes écologiques avec la volonté d’immerger les résidents de Savannah dans une vie responsable combinant éducation, détente et alimentation durable adaptée au pays. »

Victoria Samouilhan

Project Manager de l’écoparc

« Il s’agit là d’un projet innovant, qui nécessite une compréhension avancée de l’agriculture biologique. C’est pourquoi, avec la volonté de bien faire, nous avons fait appel à des consultants externes pour nous accompagner sur la création de ce projet. J’ai hâte que la ferme voit le jour : ses produits seront bons et sains pour les habitants de Savannah, et nous prévoyons en parallèle une multitude d’activités pour leur plaisir : des balades dans la nature, la découverte des espèces endémiques, des formations en agriculture raisonnée… En résumé, cette ferme sera un vrai lieu de partage et d’apprentissage pour tous les âges, dans un lieu en symbiose avec la nature ! »

Vincent Lagesse

Responsable de développement de Savannah

« Le projet de de l’écoparc s’aligne complètement avec le positionnement de Savannah, en tant que “connected countryside”. Il permettra non seulement aux habitants et aux services de restauration de la région de s’approvisionner en produits frais, cultivés selon de bonnes pratiques agricoles, mais sera également un lieu de rencontre agréable pour les visiteurs. Un vrai atout ! »

Le quartier de Gros Bois célèbre la Journée mondiale des abeilles

Depuis 2018, le 20 mai a été décrétée Journée mondiale des abeilles par l’ONU. Soucieux de la protection des abeilles, pollinisateurs indispensables à la préservation des écosystèmes, Savannah Connected Countryside s’est lancé dans un projet de formation en apiculture il y a tout juste un an.

Bzz, bzz… Dans les vergers entourant La Place de Gros Bois, on peut trouver des ruches foisonnantes d’abeilles qui contribuent à la pollinisation des arbres fruitiers du quartier. Et, depuis une année, chaque troisième samedi du mois, 12 apiculteurs amateurs s’y rendent, plein d’entrain, afin d’en apprendre un peu plus sur ces petits pollinisateurs.

Accompagnés de leur guide-apiculteur, Eric Laval, ils se forment à l’entretien de la ruche. Comment faire pour s’en approcher sereinement ? Quel est le fonctionnement de la colonie ? Où se cache donc la reine des abeilles ? Quand peut-on récolter le miel ?

Eric habite le village de l’Escalier, non loin du quartier de Gros Bois. Fondateur de l’entreprise « Les Abeilles de la Baraque », il a débuté dans l’apiculture par pure passion, avant de suivre des formations et d’en faire son métier. Bientôt, ses 12 apprentis de Gros Bois seront prêts à récolter et déguster le bon miel de letchis ! Et pour couronner le tout, plusieurs apiculteurs en herbe et résidents de Gros Bois ont déjà sollicité ses services pour placer des ruches chez eux.

L’une d’elle, Ariane Tursan d’Espaignet, passionnée par le jardinage et sensible à l’équilibre de la biodiversité, nous raconte : « Je m’intéresse à l’apiculture depuis qu’une ruche sauvage et sa reine se sont installées dans mon jardin à Forest Side fin 2019 ! J’ai trouvé cette initiative de Savannah Connected Countryside excellente car je suis en ce moment même en plein landscaping de mon futur jardin à Gros Bois. Quand j’y suis et que j’entends bourdonner les abeilles autour des clématites et des arbres mellifères, je suis ravie. J’ai hâte de m’installer dans mon nouveau chez moi le mois prochain, car vivre à Gros Bois c’est vivre avant tout au jardin.

Par la suite, j’aimerais aider à conscientiser les résidents de Gros Bois sur le sujet de la pulvérisation de pesticides et d’herbicides – une atteinte directe à l’écosystème des abeilles. Si nous souhaitons maintenir nos espaces verts et des vergers de letchis en pleine santé, il est essentiel de protéger les abeilles. »

Le saviez-vous ?

Cette année, la Journée mondiale des abeilles a pour thème : « Volons au secours des abeilles – Pour une production agricole respectueuse des pollinisateurs ». Les petites ouvrières volantes ont, en effet, grandement besoin d’être protégées, car elles font face à plusieurs menaces… Contrecoups des changements climatiques – sécheresses, inondations, perturbations des saisons de floraison – utilisation de pesticides, monoculture, pratiques agricoles intensives. Pourtant, leur travail de pollinisation est essentiel à la survie des écosystèmes. Petites mais puissantes, elles contribuent à la reproduction des fleurs, des cultures vivrières et des terres agricoles, impactant ainsi sur la sécurité alimentaire et la conservation de la biodiversité.

Comment aider nos amies les abeilles ?

🐝 Avec une petite attention : un bon bol d’eau pour que les abeilles, fatiguées après une journée à butiner, puissent se rafraîchir !

🐝 Banissons de nos placards les pesticides, herbicides et autres produits nocifs à la biodiversité.

🐝 Ornons tous nos espaces extérieurs de plantes en tout genre et qui fleurissent à différents moments de l’année.

🐝 Achetons le miel brut des apiculteurs locaux.

🐝 Soutenons les projets de reforestation tel que l’implantation des Tiny forests à Gros Bois.

Découvrir le territoire de Savannah

#ThrowbackThursday | Un 12 mars à La Place de Gros Bois

Samedi dernier, les résidents de Savannah Connected Countryside se sont réunis pour célébrer, tous ensemble, les 55 ans de l’indépendance de l’île Maurice. La première édition d’une fête exceptionnelle aux couleurs du drapeau quadricolore mauricien ! Et surtout, l’occasion de se retrouver entre voisins, dans le cadre enchanteur de La Place de Gros Bois, avec, à l’honneur : Maurice, sa musique, ses bons petits plats, sa convivialité…

Hip hip hip !

C’est une ambiance des plus festives qui régnait – aussi bien entre les murs que tout autour de La Place de Gros Bois – le samedi 11 mars dernier. Alors que l’île Maurice s’apprêtait à commémorer les 55 ans depuis son indépendance le lendemain, les membres de La Place ont été invités à commencer les festivités avec un peu d’avance !

Les réjouissances ont débuté dès 17 heures. Au programme : sundowner en musique, accompagné d’un DJ. Créer des liens entre voisins, admirer le coucher du soleil avec, en toile de fond, les paysages verdoyants du sud de l’île, tout en dégustant de la street food typiquement mauricienne. Un doux moment pour les familles venues se détendre après une longue semaine pluvieuse.

Cette soirée spéciale indépendance, sponsorisée par Savannah Connected Countryside pour les membres de La Place de Gros Bois, a réuni à peu près 300 convives autour des traditionnels ti puri, boulettes, mines, gato arouille. Un véritable régal pour les papilles ! Un régal perpétuel aussi pour les oreilles car, vers 19h30, le DJ a laissé place à de la musique Live

‘Rouz Ble Zonn Ver dan nou leker’ !

En première partie de concert, la scène de La Place et les sympathiques résidents de Savannah Connected Countryside ont accueilli…un de leurs voisins ! Jean Yves Bestel, résident de Gros Bois et musicien pour le plaisir, est particulièrement connu pour sa collaboration sur le dernier album du chanteur Zulu, United Colors, et plus spécialement pour son duo avec ce dernier sur le titre ‘Kouler mo lapo’ ; magnifique hymne au mauricianisme dont il a écrit les paroles et composé la musique. Jean Yves nous raconte :

« Je fais de la musique depuis plusieurs années. Je m’étais déjà produit sur d’autres scènes avec un plus grand public, mais le fait de chanter devant mes voisins a été une expérience inédite et exceptionnelle ! La préparation a été intense, intéressante, et lorsque je me suis retrouvé sur scène devant 300 personnes, je me suis senti…plus stressé que prévu ! Puis je me suis laissé porté par le cadre, plus intime, et le fait de chanter des compositions écrites pour d’autres chanteurs à ma sauce. Ce que je préfère c’est le sentiment que l’on ressent pendant les premières minutes sur scène. Je recommencerai volontiers à l’occasion ! »

Après avoir chauffé la scène pendant une demi-heure, l’auteur, compositeur et interprète de Gros Bois a rejoint sa famille et ses voisins en passant le relais à Hans Nayna et ses musiciens. Les membres de La Place de Gros Bois ont terminé la soirée en beauté, reprenant en choeur les titres phares du chanteur Mauricien.

Mo les mo lam plane…

Cet événement – mêlant la ferveur des soirées en musique Live, l’euphorie des célébrations les veilles de jours fériés et l’esprit de communauté qui caractérise si bien le quartier de Gros Bois – rejoint une longue liste d’activités feel-good organisées par Savannah Connected Countryside pour les résidents du quartier. La Place de Gros Bois est sans conteste un lieu de choix pour se réunir entre voisins, s’amuser, se détendre, profiter tout simplement de l’art de vivre savanien.

La Place de Gros Bois, un lieu de confluence

Spot de rencontre par excellence au coeur du Smart Village, La Place a pour vocation première de valoriser le cadre de vie unique du quartier de Gros Bois. L’adhésion à La Place, réservée aux résidents de Savannah Connected Countryside, offre de nombreux avantages tels que :

– Une remise de 25 % au restaurant,

– L’utilisation exclusive des terrains de sport,

– L’organisation d’événements dédiés, et

– Des tarifs préférentiels sur la location du kids club ou du restaurant pour des anniversaires, soirées privées, etc.

Il y est néanmoins possible, pour tout ceux qui souhaitent découvrir cet espace de vie chaleureux et convivial, de se poser au restaurant pour déguster un bon repas ; faire ses courses à La Corbeille, l’épicerie fine du village, et, très bientôt, profiter de l’espace co-working et des salles de réunions.

Découvrir La Place de Gros Bois

Quand Noël rime avec partage et créativité à La Place de Gros Bois

Ça y est, le joyeux mois de décembre est arrivé et les petits lutins de La Place de Gros Bois ont fini d’échafauder leur projet pour un Noël tout en solidarité ! Pour la deuxième année consécutive, l’entrée de La Place s’est parée de ses plus belles décorations, et surtout, d’un sapin spécial qui recèle des trésors cachés…

Ho ho ho ! Comme presque tous les enfants du monde, les petits habitants de Savannah se préparent à accueillir le Père Noël dans le Smart Village, à l’ombre des pieds de letchi bien garnis.

Beaucoup d’entre eux ont, cette année encore, l’occasion exceptionnelle de vivre une expérience riche en magie et en générosité : ils vont enfiler les souliers du sympathique Papa Noël afin d’offrir des fêtes inoubliables à une soixantaine d’enfants de leur âge.

Cette célébration de Noël, orchestrée par La Place de Gros Bois pour les résidents de Savannah, se veut aussi ludique que solidaire.

Le principe est simple ! Le 1er décembre dernier, Agnès Pitot, artiste et résidente de Gros Bois, s’est chargée de décorer un beau et grand sapin au coeur de La Place. En plus des traditionnelles pommes de pin, guirlandes et étoiles scintillantes , elle y a glissé…des boules en papier.

Sur chacune d’elles sont inscrits le nom et l’âge d’un enfant faisant partie des bénéficiaires de l’association Les amis de l’Escalier, qui vient en aide aux plus démunis dans ce village du sud de l’île.

A peine le sapin installé, les résidents de Savannah s’y sont précipités ! Après avoir choisi une boule en papier, ils l’ont remplacé par une des boules décoratives placées dans un panier décoré au pied de l’arbre de Noël.

Puis, ils n’avaient plus qu’à se rendre à l’atelier de lutins le plus proche ! Pour trouver le cadeau qui fera assurément plaisir à un des enfants de l’Escalier, tout en restant dans le budget imposé par souci d’équité, certains ont sollicité l’aide précieuse des meilleurs petits assistants : leurs enfants !

A l’instar d’Agnès qui, après avoir embelli le sapin et les lieux, s’est empressé d’emmener sa fille choisir une boule et un enfant à gâter. Pour elle, “ c’est une belle occasion de montrer aux enfants que Noël, ce n’est pas seulement recevoir, c’est aussi donner.”

Vanessa, résidente du quartier de Gros Bois, est aussi reconnaissante de pouvoir participer à cette opération de Noël solidaire avec ses enfants pour la deuxième fois. Après avoir offert un cadeau à une petite fille l’an dernier, ils ont choisi, ensemble, de faire un cadeau à un petit garçon de 2 ans cette année. Son fils lui a déjà soufflé la bonne idée : un gros camion ! Selon elle, “le mois de décembre est le moment idéal pour se poser et s’organiser afin de partager ce moment de solidarité avec ses enfants.”

Pour Diane, participer à ce partage de cadeaux une deuxième fois représente une nouvelle opportunité d’expliquer à ses enfants que tous les petits de leur âge n’ont pas forcément les mêmes privilèges. Avec ses deux filles de 8 ans, elle a choisi d’offrir des cadeaux – souvenirs amusants et utiles de la coupe du monde 2022 – à deux enfants cette fois : une fille et un garçon.

Quant à Tania, qui habite Gros Bois depuis seulement quelques mois, elle découvre cette belle tradition de Noël avec sa fille de 6 ans, Louane : “C’est vraiment un joli projet, tout à fait dans l’esprit de Noël tel que je l’imagine. Partager ce moment privilégié avec Louane m’a permis de la mettre face à certaines réalités. Elle a écarquillé les yeux lorsqu’elle a compris que certains enfants ne reçoivent pas de cadeau à Noël et, ensemble, nous avons choisi un jouet pour bricoler, comme elle les aime, tout en imaginant la joie de l’enfant qui le recevra.”

Chaque cadeau, choisi avec attention, sera déposé au pied du beau sapin de La Place avant le 16 décembre. Et le lendemain, tous les enfants des amis de l’Escalier se réuniront à la salle d’oeuvre du village en compagnie des membres de l’association – incluant quelques résidents de Gros Bois – afin de recevoir les cadeaux des nombreux Pères Noël qui ont souhaité leur faire plaisir en cette période festive. Savannah Connected Countryside leur réservera aussi d’appétissantes surprises pour l’occasion !